×
OR

By continuing, I agree to GINX' Terms and Conditions

OR
Please enter a valide email address

Already a GINX member? Sign in

CHOOSE YOUR USERNAME
›

Your username is how other community members will see you. Ever dreamt of being called JohnWick ? Now is the time.

Back
League of Legends
League of Legends
World

League of Legends : Pas de Surprises dans les Groupes des Play-in des Worlds

Si la phase de groupe qui marque pour beaucoup le début officiel des Championnats du monde de League of Legends ne commencera que le 10 octobre, les Play-in -remplaçant les Wildcards- battent déjà leur plein et la phase de groupe terminée, n'ont pour le moment offert encore aucune surprise majeure.

Les quatre régions majeures dominent

Dans le but d'offrir plus d'accessibilité aux Championants du Monde aux "petites équipes" hors des cinq régions majeures - Corée, Chine, Europe, Amérique du Nord et Taïwan-, Riot Games a revu l'année dernière le format des Wildcards pour offrir plus de places dans la phase finale des Worlds -4 contre 2- . Le cadeau est toutefois empoisonné, étant donné que les troisièmes seeds de chacune des régions majeures -hors champions du monde en titre- doit maintenant aussi passer par cette phase de Play-in pour se qualifier aux Championnats du Monde et concourir avec les anciens Wildcards pour les précieux sésames des phases de groupes.

playin.png Source : Liquipedia

Si, comme l'année dernière, l'équipe championne de Turquie, cette année Supermassive Esports, a encore fait bonne figure, il reste qu'après la phase de groupe et malgré une victoire face à G2 Esports, ce sont les quatre régions majeures qui tirent largement leur épingle du jeu et peu de surprises -hors l'implosion de KaBuM face à l'équipe japonaise Detonation FocusMe- étaient à noter. Cloud 9 et G-Rex (TW) ont surplombé leurs groupes respectifs et malgré une petite frayeur, EDG et G2 Esports finissent aussi à leur première place de leurs groupes respectifs, s'assurant l'intégralité des 1ème seed pour les quatre régions et ainsi de ne pas se rencontrer dans les matchs couperets. L'épouvantail du deuxième round sera évidemment Supermassive, qui a fait excellente figure face à G2 Esports et affrontera G-Rex. Attention toutefois pour G2 Esports à ne pas sous estimer Infinity eSports qui a réussi à accrocher un match à EDG. Toutefois si la logique de ce qu'on a vu pendant les groupes est respectée, aucune équipe des ex-Wildcards n'arrivera à se hisser jusqu'aux phases de groupes et le tournoi final se jouera intégralement entre les cinq régions majeures. Rendez-vous dès demain 6 octobre à 6h du matin pour la conclusion des play-in.