×
OR

By continuing, I agree to GINX' Terms and Conditions

OR
Please enter a valide email address

Already a GINX member? Sign in

CHOOSE YOUR USERNAME
›

Your username is how other community members will see you. Ever dreamt of being called JohnWick ? Now is the time.

Back
Fortnite
Fortnite
World

Fortnite : Qu'apprendre de la H1Z1 ProLeague ?

La semaine dernière, Epic Games a annoncé qu'ils allaient injecter 100 millions de dollars dans les événements compétitifs de Fortnite pendant la saison 2018/2019. Pour remettre cela en perspective, le vétéran de l'esport Scott "SirScoots" Smith a déclaré que le top 10 des jeux esports combiné avaient un prize pool de 91.2M de dollars pour 2017. Epic n'a pas simplement battu les records précédent, ils les ont oblitéré. Ce qu'Epic n'a pas encore mentionné, c'est le format de la première saison d'esport de son jeu. Ce qui est sûr est que quelque soit la manière dont ils choisiront de lui faire prendre forme, on ne s'éloignera pas loin du format de dernier surviant que l'on attend de Fortnite et de tous les jeux Battle Royale. Cette formule voit les joueurs se parachuter quelque part sur la carte, chercher du loot un moment puis soit s'engager dans des combats, soit se cacher de l'attention de leurs ennemis. Le problème inhérent avec ce format est que quand il y a de l'argent en jeu -et dans ce cas énormément d'argent- les joueurs vont tout faire pour survivre. Une inquiètude majeure est que cela ménera à ce que le camp soit la tactique la plus efficace et que les joueurs qui arrivent à éviter le mieux le combat soient ceux qui remportent la victoire.

Dernier campeur en vie ?

Le récent mode limité Solo Showdown était un exemple parfait de ceci. Il n'y avait pas d'argent en jeu, juste des v-bucks en jeu pour le top 100, mais les joueurs qui arrivaient au top 25 ou dans ce coin là, traitaient la partie comme si tout l'argent du monde y était en jeu. Le joueur qui est arrivé premier, VRxthless, avait 4881 points en 50 games. Avec les gains par parties, cela veut dire qu'il en a remporté à peu près 45 avec cinq placements supplémentaires dans le top 10. Ce qui est un fait d'armes incroyable, mais qui a été sans aucun doute réussi avec une bonne dose de cache-cache dans les buissons au lieu d'engager d'autres joueurs.   [caption id="attachment_104185" align="aligncenter" width="600"]Hiding and healing Se cacher et se soigner juste à côté du cercle était une occurence commune dans le Solo Showdown
[/caption] Prenez ce post Reddit du joueur qui s'est placé onzième. Il explique qu'une énorme partie de sa stratégie dans ses 33 victoires sur 50 parties a été de se cacher et de rester très proche des cercles. Il disait même prendre volontairement des dégâts de la storm pour se soigner ensuite, pour empêcher les autres joueurs de le voir facilement. Imaginez ce genre de style de jeu sur la grand scène. Fortnite deviendrait l'esport le plus banal qu'il soit, avec des casters essayant de garder les spectateurs intéressés pendant qu'ils regardent la moitié des joueurs se cacher dans des buissons pendant le reste se construisent des huttes 1x1 au bord du cercle.

Solutions potentielles

Il y a eu deux événements particulièrement notables dans l'esport Fortnite pour le moment autres que le Solo Showdown. Il y a à peu près deux mois, le streamer populaire Tyler "Ninja" Blevins a tenu le Ninja Vegas 18. C'est l'un des seuls événements jusque-là qui avait des réels matchs privés avec des clés matchmaking custom données par Epic, tout le monde jouait donc sur un pied d'égalité. Le gagnant de chaque partie remportait 2500$. Ninja avait trouvé un moyen de faire en sorte que les parties ne soit pas un festival de camping : n'importe qui arrivant à le tuer dans chacune des parties remportait aussi 2500$. Si Ninja remportait la partie, la mise à prix repartait sur la partie suivante. Les joueurs s'engageaient donc dans des combats en espérant éliminer Ninja lui-même pour remporter quelques dollars de plus. [caption id="attachment_104186" align="aligncenter" width="600"]Ninja Vegas 18 Ninja Vegas ‘18 was a huge success for everyone involved in the event that took place last month in Las Vegas.[/caption] Daniel "Keemstar" Keem a maintenant aussi tenu trois évéments Friday Fortnite avec UMG. Ce sont des matchs en duo et le format est très différent. Chaque paire entre dans le même lobby que le duo contre lequel il joue et entre dans un match public en équipe.  À partir de là, chaque duo doit séparément engager les équipes complètes adverses et après deux matchs, le duo avec le plus de kills remporte le round. Se placer premier ne veut donc rien dire si vous n'avez pas eu beaucoup de kills et si vos adversaires ont atterri quelque part de très occupé et ont pu récupérer une montagne de kills en début de partie.

L'inspiration H1Z1

Alors que la scène esport Fortnie en est encore à ses débuts, celle de H1Z1 ne l'est pas. Le mois dernier, la H1Z1 Pro League a commencé avec 15 équipes de cinq joueurs chacune. Ils descendent tous au Caesars Entertainment Studios à Las Vegas une fois par semaine. Bien que la popularité du jeu n'arrive pas à la cheville de celle de Fortnite, la H1PL a superbement mis en place son gameplay. Chaque kill vaut un point (avec les kills en melee qui en valent 10), mais si une équipe survit jusqu'à la fin, leur score est doublé. Si ils se placent de deuxième à cinquième, ils reçoivent un multiplicateur de 1.5, suivi de 1.25 pour les équipes sixièmes à dixièmes, les dernières équipes ne recevant aucun multiplicateur de score. Ce qui offre un mélange parfait d'équipes essayant de survivre tout en tuant les autres joueurs dans le but de récupérer des points. [caption id="attachment_104188" align="aligncenter" width="600"]H1Z1 Pro League The H1Z1 Pro League’s scoring system encourages teams to fight whenever possible. Cloud9 took an early five kill lead in week five round one.[/caption] Jace Hall, le président de Twin Galaxies, la compagnie qui gère la ligue, a résumé l'essence de ce système de score : "Dans le jeu traditionnel, l'acte de survivre pour le plus longtemps possible et être le dernier en vie vous donne des points. Dans la Pro League, cela ne vous donne qu'un multiplicateur au points que vous obtenez en éliminant d'autres joueurs pendant la partie. Le fait qu'un joueur pro ne peut gagner des points qu'en éliminant d'autres joueurs pro est un changement significatif dans la stratégie requise et cela favorise l'action d'engagement, pas le fait de le fuir". (À noter qu'en France, le Stream Show Barrière avait utilisé un format similaire -NdT) Un des autres aspects clés des titres battle royale est que tout peut arriver dans une partie. Si vous ne trouvez pas d'équipement décent, n'avez pas de bouclier/armure, vous pouvez avoir l'impression de vous être fait avoir. Les battle royales ne sont pas de bons titres individuels quand beaucoup est en jeu et les tournois peuvent sembler malchanceux ou injustes. C'est une des raisons principales pour laquelle H1Z1 utilise un format de ligue, étalée sur 20 semaines en deux splits, avec deux matchs par semaine. Ce qui fait un total de 40 matchs, laissant peu de places aux équipes pour se plaindre de malchance. Si quelque chose ne marche pas sur une semaine, ils peuvent changer leur stratégie la semaine suivante. [caption id="attachment_104187" align="aligncenter" width="600"]SetToDestroyX have an impressive lead SetToDestroyX have an impressive lead, but Epsilon and Rogue will be hoping to close that gap before the end of the first season split.[/caption] Dans les premières phases de la H1PL, SetToDestroyX a émergé comme les favoris indiscutables, avec Epsilon comme dauphin avec du chemin à parcourir. Pendant la sixième semaine, STDX a eu sa pire performance jusque-là et ce sont tout de même placés cinquièmes de la semaine. Si l'événement en entier était limité à la première semaine, Epsilon aurait remporté le titre, suivi de Rogue. Dans Fortnite, vu qu'il n'y a encore eu aucun tournoi officiel, il est compliqué de savoir qui les meilleures équipes seront. FaZe comme Team SoloMid ont des lineup impressionnantes et seront probablement les favoris, mais beaucoup d'organisations attendent plus de nouvelles sur ce à quoi la scène compétitive ressemblera avant de signer des joueurs. L'industrie de l'esport attend impatiemment des news sur la scène compétitive et c'est hautement probable que cela ne soit que le début d'une série de records battus. Fortnite est le jeu le plus populaire au monde à ce jour et pourrait être la porte d'entrée pour des milliers de nouveau fans et joueurs d'esport. Epic doit juste exécuter le tout correctement. (Je tiens à préciser que je suis un contributeur pour la partie éditoriale de Twin Galaxies mais que je ne suis aucunement impliqué avec la H1PL).