Overwatch
Overwatch
World

Overwatch League : Brigitte secoue la meta et le Fusion fait une map parfaite

Overwatch League : Brigitte secoue la meta et le Fusion fait une map parfaite
Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment

L'Overwatch League en est à sa quatrième et dernière phase et les choses deviennent plutôt intéressantes. Les équipes occidentales continuent leur domination, avec le New York Excelsior étant le seul phare pour les coréens. Seoul Dynasty (19-13) et London Spitfire (20-12) ont tous les deux perdus leurs matchs de la semaine, laissant les Los Angeles Valiant (20-12) et Philadelphia Fusion (20-12) recoller au classement. Les Shangai Drangons (0-32) ont encore perdu et restent sans victoire après leur défaite face au Dallas Fuel (7-25), faisant d'une saison sans victoire une probabilité de plus en plus grande.

Brigitte se fait une place dans la méta

Quand Brigitte a été annoncée, virtuellement tout le monde était excité. Elle avait tous les attributs d'un paladin : armure, bouclier, fléau et une mécanique de soin de groupe facile. "Brigitte main btw" avait écho dans tout Twitter avant même qu'elle sorte. Enfin, la fin de la meta dive pointait à l'horizon. Même si le dive a toujours sa place, la meta pro a rejoint la ligne de la meta compétitive quand la phase 4 a commencé. Winston et D.Va sont allés polir le banc à la joie de tous alors que Reinhardt et Zarya se dépoussiéraient pour faire la paire avec le skillset de Brigitte. Les équipes l'ont utilisée dans une sorte de rôle hybride tank/DPS pour profiter pleinement de ses stuns, buffs d'armure et soins.   [caption id="attachment_103959" align="alignnone" width="798"]Jacob "Jake" Lyon t-mobile Jake "JAKE" Lyon | Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment[/caption] Le type de joueur (tank, support, DPS) sur Brigitte a légèrement varié selon les équipes. En règle générale, c'était quelqu'un à l'aise sur les personnages à projectiles comme Roadhog ou Pharah qui s'en chargeait. Les Los Angeles Gladiators (18-14) ont donné le rôle à Lane "Surefour" Roberts alors que les Houston Outlaws ont laissé Brigitte à Jake "JAKE" Lyon. Le résultat final était généralement le même, avec des combats décidés par la meilleure gestion d'ultime et qui faisait le meilleur usage des stuns de Brigitte. Ana était le seul héro à avoir un impact aussi important sur la meta pro à sa sortie. La plus grande différence est que le kit de Brigitte est bien plus versatile et que sa survie est vraisemblablement meilleure que celle d'Ana grâce à ses boucliers et stuns. Dans l'état, cette meta est toujours plus intéressante que l'ancienne meta tank de 2016 - quelque chose dont je n'étais pas sûr avant de la voir en action. En tout cas, Brigitte a à nouveau ouvert les portes pour des wombo combos massifs de Rein et Zarya qui sont toujours fun à regarder.

Philadelphia Fusion s'offre la première carte parfaite de l'Overwatch League

Gardez ça sous le coude pour la prochaine fois que vous êtes à un quizz Overwatch : les Philadelphia Fusion ont battu les Florida Mayhem (6-26) avec un KDR de 40-0 sur Oasis pour remporter la première carte parfaite de l'Overwatch League. Les Mayhem n'ont pas été capable d'infliger plus qu'une sortie de mech sur la phase Jardins d'Oasis. Les Fusions ont certes bien joué mais vous pourriez tout aussi bien dire que les Mayhem se sont battus eux-mêmes ce coup-ci. https://twitter.com/PHL_Fusion/status/998231877105340416