Overwatch
Overwatch
World

Overwatch League : Récap des finales de la Phase 2

Overwatch League : Récap des finales de la Phase 2
Les derniers ajustements dans la course aux places pour les finales de la phase 2 de l’Overwatch League ont pris place dès le tout premier match de la semaine cinq. Avec leur place en playoffs en jeu, les Los Angeles Gladiators (6-4) ont été incapables de défendre leur ticket face au Philadelphia Fusion (7-3) qui ravissent finalement leur troisième place. Comme prévu, London Spitfire (8-2) et New York Excelsior (9-1) ont eu une semaine relativement facile, gardant respectivement leur seconde et première place au classement.Une énorme surprise nous attendait toutefois dans cette semaine cinq, avec une des meilleures équipes de la ligue ratant la marche vers les playoffs. Les Houston Outlaws (5-5) battant Seoul Dynasty (7-3) trois cartes à une, créant un déficit irrattrapable au différentiel de cartes global pour l’équipe de Séoul.

Philadelphia Fusion vs. London Spitfire

Les choses commencent très mal pour Philadelphie qui devait commencer son match sur Watchpoint : Gibraltar. Londres, invaincue sur Gibraltar, embarrasse les joueurs orange avec une défense totale et une trouée inarrêtable en attaque pour une carte un finie en un éclair. Philadelphie semblait dans la tourmente dans ce début de match.Népal montra toutefois un visage bien différent de Philadelphia Fusion. Contrairement à leurs habitudes, ils jouèrent un jeu très cérébral sur leur pire carte, restant souvent en avance dans l’économie d’ultime et prenant avantage des erreurs de positionnement des joueurs de Londres. Le Reinhardt de Joona “Fragi” Laine a été particulièrement impressionnant. Dans un point crucial du match, descendu à très peu de PV, il a réussi à se maintenir en vie caché dans un bâtiment jusqu’à ce que son support arrive et le sauve. Un move pivotal dans le maintient en vie du push de Philadelphie qui continuera jusqu’à la victoire sur cette carte, égalisant et portant le score à un partout.

[caption id="attachment_103114" align="aligncenter" width="600"]Philly Celebrates Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment[/caption] Au retour de la mi-temps, Hanamura commença dramatiquement. Philadelphie roula sur le point A, forçant Londres à considérer leurs options pour une longue défense au point B. Ils arrivèrent à tenir jusqu’à l’overtime, pendant lequel le Genji de Josue “Eqo” Corona domine le dernier combat avec deux kills importants, ouvrant la porte pour la capture du point B par Philadelphie. Londres avait l’air parti pour une capture facile du point A sur leur assaut jusqu’à ce que dans un move particulièrement osé, Philadelphie décide de contester la capture avec à peine un pixel de marge sur la barre et que cela paye. Dans un effort collectif incroyable Philadelphie réussit l’impossible et inflige sa première défaite sur Hanamura à Londres. Londres revient en force sur King’s Row en suivant pour revenir au une fois de plus au score porté par d’excellentes plays de Zarya et Junkrat. Après avoir fait rentrer le remplaçant Simon “Snillo” Eckström sur Route 66, les Philadelphia Fusion semblaient assoiffés de sang. Avec le jeune phénomène sur Tracer en chasse, Philadelphie arrive à snowball beaucoup d’escarmouches et d’engagements et capturer rapidement les trois points. Londres a répondu tout aussi fort mais rencontra des difficultés sur l’approche du point C. Philadelphie tient bon et bat les champions de la Phase 1 et gagne son ticket pour la finale.

Philadelphia Fusion vs. New York Excelsior

La finale commença avec un nouveau départ en trombe de Philadelphie sur Route 66, qui captura deux points difficiles grâce à un jeu de support excellent et des DPS clutch. Il semblait que NYXL était prêt à répondre coup pour coups mais Jae-Hyeok “Carpe” Lee avait d’autres idées en tête, réussissant à garder sa Fatale en forme olympique, n’ayant jamais à switch sur un DPS plus risqué. Philadelphie arriva à maintenir NYXL à un seul point capturé, lançant sa finale avec une victoire surprise.La Tour de Lijiang se passa de la même façon. NYXL gagnant le jeu de dive dans le marché de nuit mais Philadelphie sortant en tête du jeu de tank dans le Centre de Contrôle. Les Jardins semblaient pouvoir offrir un matchup intéressant mais NYXL se laissa surprendre par le pick Pharah de Philadelphie. Eqo a été laissé trop tranquille, trop longtemps dans le ciel infligeant des dégâts colossaux et plaçant des ultimes importants. Au final, NYXL s’avèrera incapable de gérer la menace de Pharah, laissant une victoire 100-0% à Philadelphie sur la carte et une avance de 2-0 dans la finale.NYXL rebondit après la mi-temps avec une défense totale du premier assaut de Philadelphie sur l’Usine Volskaya. Le placement des tirs de la Fatale de Hae-Seong “Libero” Kim était parfait et mena son équipe à une capture facile du point A. Il est intéressant de noter qu’aucune des deux équipes n’a considéré le pick de Sombra sur Volskaya.Philadelphie commença à craquer sur Hollywood. Malgré une lutte acharnée sur leur premier point, NYXL était juste meilleur. Libero se démarqua une nouvelle fois dans son duel de Fatale contre Carpe, prenant souvent avantage de son positionnement agressif. Observatoire : Gibraltar restait pour séparer les deux équipes et fût la fin de l’histoire d’outsider de Philadelphie. NYXL avait complété sa remontada et était couronné champion de la Phase 2, remportant 100 000$ au passage.Dans la conférence d’après-match, le joueur tank principal de NYXL Dong-Gyu “Mano” Kim a déclaré qu’ils s’étaient entraînés principalement pour un match contre London Spitfire et avaient tenté d’appliquer ces stratégies à Philadelphie, ce qui n’avait pas fonctionné. Après avoir perdu les deux premières cartes, ils ont lâché les brides et juste “faits ce [qu’ils] font bien”, amenant la remontée au score.