OK

Videos results

Fetch more videos

Articles results

Fetch more posts

Users results

Fetch more users

CS:GO : Comment Astralis a remporté la Dreamhack Marseille

Photo de Jennika Ojala, avec la permission de la Dreamhack. Tous les favoris d'avant-tournoi étant sortis de la compétition, les demi-finales de la Dreamhack Marseille était parfaitement en place pour nous délivrer du Counter-Strike de la grande époque, avec un affrontement entre équipe de la CEI et une vieille rivalité revenue sur le devant de la scène.

Demi-Finale 1 - Natus Vincere vs Gambit: 2 - 0

Nuke: 16 - 7

Aleksandr "s1mple" Kostyliev et Denis "electronic" Sharipov ont continué ce qu'ils avaient commencé pendant les quarts de finale. Tout était choc et stupeur alors qu'ils démolissaient Gambit avec 26 et 27 kills respectivement dans une carte abrégée. Les signes étaient de mauvais augure pour Gambit avant de se déplacer sur Train.

Train: 16 - 12

Gambit a montré un bien meilleur visage sur Train. Sur une de leurs cartes favorites, ils semblaient en position d'amener la série à une troisième carte. La première mi-temps était plutôt disputée, finissant sur un 9-6 à l'avantage de Na`Vi sur leur side CT. Malheureusement pour Gambit, leur mi-temps CT n'a pas réussi à contenir s1mple et sa bande. Na`Vi se qualifie pour la finale, en dépit de toutes les prédictions d'avant la compétition. S1mple régale avec 4 kills à l'AWP :

Demi-finale 2 - Astralis vs fnatic : 2-0

Overpass: 16 - 6

Overpass pour les équipes danoises, c'est comme jouer à domicile et Astralis l'a encore une fois prouvé. À part dans le premier pistol round, il n'a jamais semblé que Fnatic ait eu son mot à dire sur le déroulement du match. Les danois ont jeté le gant sur un side CT brutal que les suédois ont à peine réussi à contenir avant de passer au T side et de finir la démolition.

Mirage: 16 -12

Fnatic s'est offert son troisième pistol round sur trois pour ouvrir le bal sur Mirage. S'en est suivie une série incroyable aller-retour de victoires de rounds dans lesquels aucune des deux équipes n'était décidée à économiser. Les deux continuaient d'acheter et d'échanger des victoires de rounds plus improbables les unes que les autres. Fnatic a finit par réussir à briser le cercle avec deux rounds gagnés successivement avant de finir la mi-temps 10-5 en tête. Astralis, sur son side CT, était une bête entièrement différente. Le duo du leader Lukas "gla1ve" Rossander et du maître clutch Andreas "Xyp9x" Højsleth était en feu et ont amené leur équipe à une victoire dans le match et une place en finale. Xyp9x et son hold du site B avec un triple kill typiquement stoïque :

Grande Finale - Astralis vs Natus Vincere : 2-0

Confrontation au sommet entre des danois fins tacticiens au teamplay éclatant et s1mple et son casting de personnages secondaires qui tiraient enfin leur épingle du jeu.

Nuke: 16 - 4

Malgré ses efforts surhumains avec 22 kills sur une carte rapidement finie, s1mple n'a pas été capable de carry son équipe jusqu'à la ligne d'arrivée. Ce que ses coéquipiers avaient montré pendant tout le tournoi avait totalement disparu. Astralis a delivré une performance à l'efficacité sans pitié sur Nuke. Les danois ont étranglé Na`Vi et joué à un niveau tactique proche de la perfection. Encore un autre 1v3 sensationnel de Xyp9k pour clôturer Nuke pour son équipe :

Inferno: 16 - 11

Alors qu'Astralis avait réussi à amasser 9 rounds sur son side T, Na`Vi était encore dans la course et montrait des signes encourageants sur leur propre side T. Mais Astralis ne comptait pas manger de ce pain là et a commencé à repousser Na`Vi. L'équipe de la CEI s'est embarqué dans une série de buy forcés mal avisés qui n'ont au final servi qu'à l'enterrer. S1mple a une nouvelle fois carry plus fort qu'aucun autre joueur de l'histoire avec un record de carrière égalé avec un rating HLTV à 1.52 mais a une nouvelle fois cruellement été privé d'un titre. Les danois ont montré que le Counter-Strike tactique peut toujours l'emporter et se sont placés comme l'équipe à battre aux IEM Sidney dans 10 jours. gla1ve with a filthy 3v1 quad kill round to get Astralis’ T side back on track: S1mple showing his quality with an odds-defying quad kill in the second half pistol round:

GINX

Written by GINX redaction

Leave a comment