Overwatch
Overwatch
World

Overwatch League : Le San Francisco Shock continue d'impressionner

Overwatch League : Le San Francisco Shock continue d'impressionner
Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment

La quatrième phase de l'Overwatch League continue de délivrer des résultats surprenants. Cette fois-ci le LA Valiant (6-0) a réussi à maintenir son score parfait en défaisant le New York Excelsior (5-1) en cinq cartes, prenant la première place de la phase. La Dallas Fuel (4-2) continue sur sa lancée avec une autre surprise, battant le London Spitfire en quatre cartes, mettant les deux équipes du Texas à portée d'une place dans la phase finale. Dans le bas de classement, le Florida Mayhem (0-6), les Shangai Dragons (0-6) et, à la surprise générale, Boston Uprising (0-6) sont toujours à la recherche d'une première victoire. Shangai jouera Florida et Boston la semaine prochaine. Si ils ne peuvent pas convertir un de ces matchs en victoire, il finiront vraisemblablement la saison à 0-40. La semaine dernière, le San Francisco Shock (4-2) avait fait tourner les têtes. L'équipe a émergé comme une des meilleures de la meta, gagnant des matchs qu'ils auraient sûrement perdus dans les phases précédentes.

L'homme qui valait 150 000$

Jay "Sinatraa" Won a finalement la chance de montrer qu'il mérite son salaire exorbitant. Cette meta a été très profitable au tanks, mais pas vraiment à Tracer - le pick signature de Sinatraa. C'est en grande partie ce qui le rend si impressionnant en ce moment. Même si Brigitte a posé d'énormes problèmes aux flankers, Sinatraa arrive quand même à tirer son épingle du jeu. Il a été inarrêtable en phase 4 et cela ne s'arrête pas à Tracer. [caption id="attachment_104229" align="alignnone" width="600"]Jay "sinatraa" Won Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment[/caption] Comme cela est le cas avec la plupart des équipes qui réussissent en ce moment, le Shock brille dans des situations où ses joueurs doivent rester flexibles. Contre Boston, Sinatraa a joué Zarya, Brigitte et Chacal quand Tracer ne correspondait pas à la carte ou point. Être capable de jouer autant de héros a permis à Minho "Architect" Park et Andrej "Babybay" Fracisty de rester sur des rôles de confort. Si Sans Francisco espère garder ce rythme, Sinatraa va devoir porter une bonne partie du poids sur ses épaules. Le Philadelphia Fusion (3-3) et le New York Excelsior (5-1) sont à venir pour le Shock et ces deux équipes peuvent mettre un terme à cette domination récente.

Le coaching paye

Dans une des décisions les plus incompréhensibles de la saison, le coach de Boston Park "Crusty" Da-Hee s'est séparé de son organisation pour une opportunité avec le Shock. Sous le règne de Crusty, Boston était l'équipe la plus redoutée de la ligue. Boston avait posté une série de 14 victoires consécutives, fait d'armes encore plus impressionnant quand on sait qu'ils devaient jouer avec leur DPS remplaçant Stanislav "Mistakes" Danilov. Ce qui s'est réellement passé ne sera probablement jamais révélé, mais la magie de Crusty a été plus que bien reçue par San Francisco. [caption id="attachment_104228" align="alignnone" width="600"]Hyo-bin "ChoiHyoBin" Choi Photo: Robert Paul pour Blizzard Entertainment[/caption] Le style de jeu du Shock a été bien plus confiant en phase 4. Babybay a joué à son meilleur niveau de la saison, Architect est une des Fatale les plus efficaces de la ligue et leur ligne de front s'est énormément améliorée maintenant que Matthew "Super" DeLisi et Hyo-Bin "Choihyobin" Choi ont du temps de jeu ensemble. Crusty a débloqué quelque chose qui manquait toute la saison à cette équipe. Si le Shock peut décrocher un ticket pour les finales de la phase 4, ils se seront rachetés aux yeux de leurs fans - qui sont nombreux et ont loyalement suivi l'équipe. Il y a aussi d'autres facteurs qui peuvent les aider à y accéder. Les deux équipes de Los Angeles sont aussi dans le top 4 en ce moment et ont des programmes compliqués à venir. Les Houston Outlaws sont sur le pas de la porte mais doivent rencontrer des équipes contre lesquelles ils ont historiquement ue des problèmes. Tant que le Shock fait le travail, une apparition en playoffs tant attendue est à portée de main.